Diète de la pensée

Introduction

Dans cette courte série d’articles, j’ai à cœur de partager quelques-unes des habitudes de vie que j’ai adoptées au fil des ans. Je les partage sans prétention, et, comme vous le verrez, il y a place à l’amélioration. Je partagerai avec vous essentiellement des habitudes que l’on qualifierait de « spirituelle », mais il se pourrait que je vous parle de mon sommeil, de mon rapport à un minimum d’exercice physique.

Commençons par la Bible

Nos cerveaux ne prennent jamais vraiment de pause. Il nous arrive tous de souhaiter que nous puissions simplement arrêter de penser. Mais voilà, nous sommes toujours en train de penser. Que nous en soyons conscients ou non, nos cerveaux sont toujours actifs. La science semble indiquer que nos pensées inconscientes sont beaucoup plus nombreuses que celles dont nous avons connaissance. Bref, nous pensons tout le temps, même dans notre sommeil.

La Bible occupe un rôle essentiel dans la vie chrétienne de tous les jours, celui de nous fournir une bonne « diète » de la pensée. Tout comme nos corps physiques ont besoin de nourriture de qualité pour se développer et demeurer en forme, de même notre esprit a besoin de cette saine alimentation que nous apporte la Bible. 

Et de la même manière qu’il nous est souvent tentant de nous nourrir de malbouffe, notre esprit est facilement excité par toute sorte de stimulations douteuses et peu édifiantes. En fait, je n’ai même pas besoin de stimulations extérieures malsaines, je parviens à les créer moi-même par le simple fait de mon imagination. Nous avons vraiment besoin de veiller à notre diète de l’esprit!

Depuis toujours, les chrétiens s’appliquent à adopter dans leur vie quotidienne de saines habitudes de vie, et tout spécialement au niveau de la pensée en se nourrissant de la Parole de Dieu. Cela peut-être plus simple qu’il n’y parait.

Voici quelques exemples d’habitudes que j’ai personnellement adoptées au fil des ans pour nourrir mes pensées de la Bible chaque jour. J’espère que mon partage pourra vous inspirer. Certaines de mes habitudes sont simples et accessibles, d’autres représenteront un défi pour plusieurs, mais je voulais les partager pour illustrer le fait que bien que je sois pasteur, ma relation à la Bible n’est pas parfaite ni inaccessible. 

1. Je participe à un plan de lecture de la Bible avec mon Église. Notre assemblée (église) invite chacun à se joindre librement à un plan annuel de lecture de la Bible. J’ai trouvé que le simple fait de me joindre à ce plan avec notre assemblée m’aide à lire la Bible chaque jour. Personnellement, je fais ces lectures le matin en me levant. Comme je suis un lecteur distrait, et que mon rythme de lecture est particulièrement lent, le fait de pouvoir écouter, même distraitement une lecture de la Bible sur un appareil mobile est une véritable grâce pour moi. Ainsi, chaque matin, après avoir prié quelques minutes au lit, je me lance dans l’écoute des passages du jour alors même que mon cerveau n’est pas entièrement réveillé. J’ai observé que bien que je sois encore un peu endormi, mon esprit est plus disponible qu’il ne le sera une heure plus tard, alors que je serai préoccupé des activités de la journée. J’utilise l’application « La Bible » de YouVersion.

2. Je mémorise et médite un court passage de la Bible. J’essaie depuis des années de toujours avoir un court passage de la Bible que je cherche à mémoriser et méditer régulièrement. Je ne poursuis aucun plan précis, et je n’ai aucun échéancier de mémorisation. Dans le passé, il m’est arrivé de mémoriser des passages plus ou moins longs de la Bible, voir des chapitres entiers en suivant des plans. J’ai beaucoup aimé cette expérience, mais je ne suis jamais parvenu à m’y appliquer plus de quelques mois. Alors, je cherche surtout à méditer un passage, et à le mémoriser en le lisant à quelques reprises dans ma journée. Cela ne me demande généralement que quelques minutes. Actuellement, je médite le Psaume 119.33-40. Je le lis une fois le matin pendant mon temps de prière, et je le relis et le médite quelques minutes le soir en m’endormant. Je l’ai simplement mis en image de fonds sur l’écran d’accueil de mon cellulaire. J’aime l’idée que les paroles de la Bible nourrissent mes dernières pensées du jour et de la nuit. Et cela d’autant plus que la science semble comprendre que nous continuons à réfléchir et résoudre des questions qui nous préoccupent alors même que nous dormons.

3. Ma vocation pastorale, et tout particulièrement à titre de prédicateur régulier de notre Église m’impose un grand privilège: je dois étudier la Bible, pratiquement chaque semaine de l’année, pour préparer un exposé biblique. Il ne serait pas honnête de dire qu’il s’agit d’une habitude toute simple, mais c’est ma réalité et ce privilège m’amène à étudier, méditer et écrire sur un passage de la Bible plus de 10 heures par semaine. C’est évidemment un plus dans ce que la Bible apporte dans ma vie, mais il serait faux de dire que c’est mon contact principal avec la Bible. Mes lectures quotidiennes, la méditation d’un passage que je mémorise, et la présence de la Bible dans ma vie de prière me nourrissent davantage. La préparation d’une prédication ou d’un exposé biblique est un exercice que l’on fait en grande partie en pensant à d’autres auditeurs que soi-même, cela ne peut remplacer mes lectures et médiations personnelles.

Conclusion

J’aimerais consacrer plus de temps à l’étude de la Bible, étudier des sujets en particulier, mémoriser des chapitres entiers, mais j’apprends lentement avec les années à être heureux de ce que Dieu m’a aidé à intégrer dans les disciplines spirituelles. Alors, je m’applique à être fidèle dans ces simples disciplines et surtout à le faire avant de lire les nouvelles ou de consulter des médias « soucieux » qui sont si addictifs.

« Enseigne-moi, Éternel, la voie de tes statuts, pour que je la retienne jusqu’à la fin! » 

Psaume 119.33, NEG

Je termine avec cette courte prière que je vous propose:

Seigneur Jésus, je désire être habité de ta Parole comme nous te voyons habité d’elle dans les Évangiles.
Ta Parole est merveilleuse, elle est parfaite, elle m’apaise, elle m’instruit, elle me corrige.
Seigneur, enseigne-moi ta Parole, et donne-moi la sagesse de la lire chaque jour, qu’elle ait sa place bien à elle dans mon quotidien. Aide-moi à choisir les bons moments pour lire et méditer la Bible.
Apprends-moi à te consulter et à t’écouter avant de nourrir mes pensées de quelque autre stimulation.
Que ta Parole influence mes émotions, qu’elle me donne la foi dans les domaines qui m’inquiètent.
Merci pour ta grâce et ta patience envers, moi.
Incline mon cœur vers tes Écritures de plus en plus.
Je t’aime, Seigneur.

Yanick Ethier (B.th, SEMBEQ) est marié à Esther depuis 24 ans et père de 2 jeunes adultes, Yanick exerce depuis 20 ans le ministère pastoral à l’Église l’Espoir, à Longueuil, où il est pasteur de l’enseignement et de la vision. Sa passion dans le ministère consiste à prêcher la Parole et à former des pasteurs. En 2011, avec un groupe de chers frères pasteurs, Yanick a eu le privilège de lancer SOLA. Il en est donc un membre fondateur. Yanick est aussi membre fondateur du Concile de Gospel Coalition Canada.

Published By: Yanick Ethier

Yanick Ethier (B.th, SEMBEQ) est marié à Esther depuis 24 ans et père de 2 jeunes adultes, Yanick exerce depuis 20 ans le ministère pastoral à l’Église l’Espoir, à Longueuil, où il est pasteur de l’enseignement et de la vision. Sa passion dans le ministère consiste à prêcher la Parole et à former des pasteurs. En 2011, avec un groupe de chers frères pasteurs, Yanick a eu le privilège de lancer SOLA. Il en est donc un membre fondateur. Yanick est aussi membre fondateur du Concile de Gospel Coalition Canada.