Plus qu’une résolution : pourquoi j’ai désespérément besoin de lire à travers la Bible dans l’année 2022

Chaque année autour de cette période j’écris un blogue pour encourager les gens à lire à travers toute la Bible dans la nouvelle année. J’ai adopté cette pratique depuis 2012 et je crois à la valeur de cette discipline de tout mon cœur. 

Mais cette année semble différente. 

C’est comme si les mots comme « encourager » et « commander » étaient entièrement inadéquats face à cette urgence et ce besoin immédiat. Je crois que nous avons passé le temps des « résolutions » et des « bonnes intentions » ; je crois que nous sommes à une place ou une pratique comme celle-ci doit être aussi évidente que le besoin de respirer. 

J’ai besoin de ça. 

Nous avons tous besoin de ça! 

Si vous avez quelconque intention de suivre Jésus Christ dans cette culture pour les dix prochaines années, alors VOUS AVEZ BESOIN DE ÇA. 

Vous en avez besoin comme un homme blessé par balle a besoin de sang. 

Vous en avez besoin comme une femme perdue dans le désert qui a besoin d’eau. 

Personne ne devrait avoir à vous convaincre. 

Personne ne devrait avoir à vous encourager. 

Après les 22 derniers mois que nous avons traversé et considérant les changements et les forces qui sont à l’œuvre dans ce monde, chaque vrai croyant en Jésus Christ rempli de l’Esprit devrait dire comme David a dit :

« Mon âme est attachée à la poussière: Rends-moi la vie selon ta parole! »  (Psaumes 119.25)

Alors cette année je ne vous encourage pas à faire quoi que ce soit. Faites ce qui vous semble sage. Mais pour ce qui est de moi, je lirai à travers toute la Parole de Dieu en 2022. C’est la première chose que je ferai au matin. Je lirai, je surlignerai, je prierai et j’étudierai à travers tout ce livre qui donne la vie

Laissez-moi vous dire pourquoi. 

1. Parce que je ne me fais pas confiance 

Je veux des choses que je ne devrais pas vouloir; je crois des choses qui ne sont pas vraies; je désire des choses qui amènent à la mort et à la destruction. Comme la Bible le dit : 

« Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: qui peut le connaître? » (Jérémie 17.9)

Si je devais suivre mon cœur ou faire confiance à mes instincts en 2022 ça ne m’amènerait que des blessures et de la confusion, alors à la place, je planifie lire, recevoir et me soumettre à la Parole inchangeable de Dieu. Mon créateur me connait mieux que je me connais moi-même. Il voit l’image globale et il veut seulement ce qui est le meilleur pour moi. Il voit des choses que je ne vois pas et il n’est pas assujetti aux mêmes influences corrompues qui tirent constamment sur mon cœur et mon âme. Alors, Sa parole sera la voix la plus autoritaire dans ma vie dans l’année qui arrive. 

2. Parce que le chemin qui amène à la vie est dur à trouver

Jésus a dit un nombre de choses qui cause en moi de grandes réflexions : 

« Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. »(Matthieu 7.13-14) 

Plus tard dans le même chapitre, il dit : 

« Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » (Matthieu 7.21-23) 

Lorsque l’on rassemble toutes ces choses, cela semble révéler que plusieurs personnes qui pensent être sur la voie de l’éternité ne le sont pas. Ils croient sincèrement qu’ils sont des disciples de Christ, mais ils ne le sont pas. D’une manière ou d’une autre, ils se sont mis à marcher sur un chemin qui mène à la mort. 

Je ne veux pas que cela m’arrive alors je porterai attention à la lumière et à la direction des Saintes Écritures. 

« Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier. » (Psaumes 119.105) 

Si je lis constamment la Bible – la Bible entière – alors je devrais être en mesure de discerner lorsque quelque chose dans mon système de foi dévie du chemin des Saintes Écritures. Je devrais être en mesure de voir où mon christianisme s’arrête et où mes croyances culturelles et mes convictions commencent. J’ai besoin de cela parce que le monde est sombre, le chemin est resserré et très peu sont ceux qui le trouvent. 

3. Parce que je vis au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures

Lorsque j’étais très jeune, il me semblait qu’il y avait beaucoup de support passif à l’égard de ma foi chrétienne à travers la culture au sens large. Je me souviens que je faisais la prière du Seigneur à l’école. Je me souviens que je déclarais mon engagement à Dieu, à la Reine et à mon pays chaque mercredi soir au Cub Scouts. Je me souviens qu’on m’avait enseigné sur le respect, la charité, la miséricorde et la gentillesse à travers les valeurs de l’éducation à l’école et à travers les clubs de sport. Ces choses ne m’ont pas rendu chrétien, mais de différentes manières subtiles ils m’ont supporté et encouragé dans ma foi. 

Ce monde, je crains, est parti pour toujours. 

Maintenant je me sens comme le prophète Ésaïe qui a confessé : 

« Alors je dis: Malheur à moi! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l’Éternel des armées. » (Ésaïe 6.5)

La moralité qui a été partagée et assumée par presque tous mes voisins non-croyants il y a 25 ans est maintenant désagréable, suspecte, et dans certains cas, possiblement illégale. Je peux m’attendre à absolument aucun support de la culture présente dans mon cheminement dans la foi et je dois être conscient de l’influence que plusieurs influences contraires peuvent avoir sur mes croyances et mes pratiques. Comme la Bible le dit : 

« Ne vous y trompez pas: les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. » (1 Corinthiens 15.33) 

Je crains que ce processus de dégradation morale et spirituelle soit déjà en train de prendre place à l’intérieur de moi. Je n’aurais probablement pas remarqué pendant que cela se passait – et pour cela, je suis déterminé à VIVRE dans la Bible en 2022. Je veux que le monde de la Bible soit mon point de référence. Mais comme la plupart des gens, j’ai tendance à me comparer à la norme – mais la norme a changé dans le monde extérieur, et alors je dois vivre davantage dans le monde intérieur. Je dois faire du monde de mon texte mon standard autoritaire et ma norme. 

4. Parce que j’ai plusieurs ennemis

Jésus nous invite à aimer nos ennemis, et non à nier leur existence. Bien sûr, l’Apôtre Paul nous rappelle que l’adversaire ultime n’est pas la personne qui cherche votre chute, mais l’esprit qui suscite la haine derrière l’attaque. 

« Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. » (Éphésiens 6.12)

Peu importe qui est de l’avant ou qui est dans l’arrière-scène, j’ai appris à travers les dernières années que ma vie chrétienne n’est pas incontestée. Il y en a plusieurs qui aimeraient me voir tomber. Il y en a plusieurs qui se réjouiraient de mon apostasie ou de ma chute morale. Il y a plusieurs pièges qui ont été placés; il y a plusieurs trous qui ont été creusés – mais grande est la sagesse à ma disposition. David a dit : 

« Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis, car je les ai toujours avec moi. » (Psaumes 119.98)

La parole de Dieu est ma meilleure défense contre les complots de l’ennemi. Alors, je chercherai refuge dans les Écritures en 2022 et, si le Seigneur avait à tarder, dans chaque année qui suit. 

5. Parce que j’ai été affligé 

Les deux dernières années ont été dures. Beaucoup de gens souffrent d’exposition prolongée au stress. Les amitiés ont été tendues. Les familles ont été divisées. Les alliances tribales se sont solidifiées. Des blessures ont été causées et reçues. 

Rien de tout ça n’a été facile – mais cela aura valu le coup si cela nous ramène de retour au texte. David était en mesure de rendre grâce pour ses troubles :

« Il m’est bon d’être humilié, afin que j’apprenne tes statuts. » (Psaumes 119.71)


Les gens lisent mieux la Bible dans des saisons de stress et de difficulté. Ils sont moins sûrs d’eux-mêmes, ils ont plus faim et sont plus conscients de leur propre besoin.

Qui sait si un jour, nous serons capables de regarder en arrière sur ces années et les identifier à la gentillesse de Dieu et son amour concerné. David est arrivé à cette place dans sa propre vie. Il a dit : 

« Je sais, ô Éternel! que tes jugements sont justes; c’est par fidélité que tu m’as humilié. » (Psaumes 119.75) 

David a pu voir la décision de Dieu à l’affliger comme un acte de son alliance fidèle avec lui. Il a saisi que ses difficultés diverses qui l’ont humilié ont servi à clouer ses pieds sur le sol. Elles l’ont gardé sur ses genoux et l’ont gardé dans Sa parole. 

Si cela a cet impact sur l’Église évangélique dans l’Amérique du Nord, je le verrai comme une bénédiction. 

Que cela arrive à ma communauté plus large ou pas, je suis déterminé à ce que cela m’arrive à moi. Comme l’enfant le plus jeune de la famille, j’ai souvent senti qu’il était sage de répondre immédiatement aux punitions parentales et alors, je suis résolue à être lancée dans cette affliction providentielle plus profondément et dans le nouveau monde étrange de la Bible.

6. Parce que je déteste toute fausse voie

Nous ne faisons que commencer à observer les fruits de notre déviation de Dieu dans l’ensemble de la culture. Il y a un sens dans lequel cela peut être utile. Lorsque l’apostasie et l’autonomie sont considérées dans l’abstrait, ils ont tendance à tenir une certaine attraction. Comme un style de vie, toutefois, ils ont tendance à ne pas être très productifs. Comme le fruit de notre rébellion commence à mûrir, je me retrouve à m’identifier avec David dans Psaume 119 :

« C’est pourquoi je trouve justes toutes tes ordonnances, je hais toute voie de mensonge. » (Psaumes 119.28)

Le contraste entre la voix de Dieu et la voix du monde n’a jamais été aussi évident. Tous ces enseignements sur les « deux voies » dans la Bible semblent vraiment résonner :

Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants,
Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs,
Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs,
2, Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel,
Et qui la médite jour et nuit!
Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau,
Qui donne son fruit en sa saison,
Et dont le feuillage ne se flétrit point:
Tout ce qu’il fait lui réussit.
Il n’en est pas ainsi des méchants:
Ils sont comme la paille que le vent dissipe. 
(Psalm 1.1-4) 

En tant que culture, nous avons choisi un chemin qui amène au conflit, au chaos et à la confusion. 

Le centre ne tiendra pas. 

L’anarchie simple est relâchée sur le monde. 

Pardonnez-moi si je ne me joins pas à ça. 

Pour moi, je retournerai à l’ancien chemin et je boirai des puits de mes Pères. 

7. Parce que dans la Bible je vois Jésus 

Dernièrement, et surtout le point le plus important, je lirai à travers toute la Bible en 2022 parce que dans la Bible je vois Jésus. Pas le Jésus de mon imagination, ni le Jésus de la culture américaine d’après guerre, ni le Jésus du relativisme moral post-moderne – mais le CHRIST DES SAINTES ÉCRITURES. 

C’est le Jésus dont j’ai besoin et il se rapproche de moi dans les pages de la Bible. 

« Le salut est loin des méchants, car ils ne recherchent pas tes statuts. » (Psaumes 119.155)

Si vous vous éloignez de la Bible, vous vous éloignez de la présence et de la personne du Seigneur. Jésus a enseigné aux disciples de le chercher dans les pages des Saintes Écritures. Il a dit : 

« Puis il leur dit: C’est là ce que je vous disais lorsque j’étais encore avec vous, qu’il fallait que s’accomplisse tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes. » (Luke 24.44)

L’Ancien Testament anticipait Jésus et le Nouveau Testament regarde à Jésus. Il est le centre, la somme et la source de toutes choses. Si vous lisez la Bible et vous voyez autre chose que Jésus, vous la lisez mal. Jésus a dit :

« Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle; ce sont elles qui rendent témoignage de moi. » (Jean 5.39)

Je lirai la Bible en 2022 parce que j’ai besoin de Jésus. 

J’ai besoin de lui comme mon Sauveur, mon Enseignant et mon Seigneur. 

Et si vous me pardonnez de le dire, je crois que vous avez aussi besoin de lui, alors j’aimerais beaucoup que vous décidiez de m’accompagner.

Soli Deo Gloria 

Pasteur Paul Carter 


Cet article a été initialement publié sur The Gospel Coalition Canada. La traduction est publiée ici avec permission. 

Plus de publications

Paul est l'heureux mari de Shauna Lee et le fier papa de 5 beaux enfants, Madison, Max, Mikayla, Peyton et Noa.Il a fréquenté le Moody Bible Institute et est diplômé de l'Université York (B.A.) et du McMaster Divinity College (MDiv). Il est dans le ministère pastoral depuis 1994, servant à la fois dans les églises Fellowship et Canadian Baptist à Oakville, Mississauga et Orillia, Ontario Canada. Il est actuellement le pasteur principal de la Cornerstone Baptist Church, Orillia, une grande église à plusieurs membres du personnel passionnée par la prédication biblique et la mission locale. Il est l'hôte et le professeur de Bible du podcast « Into The Word ». Twitter: @pastrpaulcarter.

Published By: Paul Carter

Paul est l'heureux mari de Shauna Lee et le fier papa de 5 beaux enfants, Madison, Max, Mikayla, Peyton et Noa.Il a fréquenté le Moody Bible Institute et est diplômé de l'Université York (B.A.) et du McMaster Divinity College (MDiv). Il est dans le ministère pastoral depuis 1994, servant à la fois dans les églises Fellowship et Canadian Baptist à Oakville, Mississauga et Orillia, Ontario Canada. Il est actuellement le pasteur principal de la Cornerstone Baptist Church, Orillia, une grande église à plusieurs membres du personnel passionnée par la prédication biblique et la mission locale. Il est l'hôte et le professeur de Bible du podcast « Into The Word ». Twitter: @pastrpaulcarter.