Suis-je en paix?

Home
Vie personnelle
Suis-je en paix?

Suis-je en paix?

Qu’est-ce que la paix? C’est une thématique assez difficile à définir. Tout le monde désire être dans la paix et en même temps personne ne semble être totalement en paix. Il y a des éléments dans la paix que nous pouvons nommer comme la tranquillité, le bien-être, l’harmonie, le respect de l’autre, l’absence de conflit ou de guerre, etc. Mais lorsque j’y regarde de plus près, je ne peux que constater que cette paix est bien éphémère, provisoire et bien souvent fragile.

Il nous appartient, d’après les Écritures, de rechercher la paix les uns envers les autres, mais j’aimerais dire que l’expression « rechercher » est contraire au principe même de la paix, je m’explique : ne faudrait-il pas mieux « donner » la paix afin que cette dernière nous donne un sentiment de sécurité et d’assurance? La paix nous est donc donnée, non pas si nous recherchons, mais bien aussi et avant tout si nous l’offrons.

Qui de mieux que Jésus Christ était un maître en ce qui concerne la paix? Il la donnait, en autres à ses disciples, en Luc 24.36 et en Jean 14.27. Ces mêmes disciples n’étaient pas en quête de paix auprès de Jésus, ce qu’ils attendaient de lui était plutôt un leader politico-militaire pour faire tomber une puissance Romaine et revenir à une théocratie hébraïque. Pourtant, Jésus leur donne sa paix. Qu’a-t-elle de différent, cette paix christique? Nulle autre chose que la paix de Dieu!

Par notre foi en Christ, nous trouvons une sérénité voulue et désirée par Dieu pour nous. Il nous appartient de l’entretenir cette paix offerte une fois pour toutes par Christ lui-même. Le péché ne nous amène jamais de paix, bien au contraire, et Jésus a accepté de prendre avec Lui notre péché pour le crucifier en même temps que Lui. Justifiés, il nous appartient de reconnaître que nous sommes dans des conditions parfaites pour recevoir et vivre la paix de Dieu.

C’est ici que notre volonté doit être active, non pas pour nous reposer sur une paix éphémère, mais bien pour chercher activement cette paix qui nous conduit toujours sur un chemin de sérénité et de maturité chrétienne. Depuis la chute de l’homme par Adam, nous n’avons plus systématiquement la paix, il nous faut être actif et chercher cette paix qui nous conduit à Christ. Et, si tout en cherchant, nous donnons la paix autour de nous, c’est finalement la paix de Dieu qui nous trouvera.

SOLA
À propos de l'auteur

Je suis Jean-Michel Juste, Belge d’origine, et converti en 1996 lors d’un conflit de couple. Muriel et moi avons rebâti un couple que nous ne connaissions pas. Alors, âgé de 30 ans, nous avons de suite œuvré pour l’implantation d’église et avons ouvert une église fille près de chez nous en Belgique. Après cette implantation, cherchant la face de Dieu, j’étais convaincu de devoir reprendre les études en théologie, nous sommes venus pour cela au Québec en 2007. Après trois ans, nanti d’un Bac et continuant une Maîtrise, j’ai accepté d’être pasteur à Deux-Montagnes en janvier 2011. Je suis donc pasteur enseignant de l’Église Évangélique de Deux-Montagnes, église de l’Association des Églises Évangéliques du Québec. Je suis également intervenant en soins spirituels dans le secteur de la santé. Marié à Muriel Caulier depuis 1991, père de trois filles : Cosette 21 ans, Marion 16 ans et Pauline 12 ans.

© 2017 - SOLA, Coalition pour l'Évangile