Blog

Home
Culture

La thèse d’Eleanor Heartney de New York explique que depuis que notre monde est ouvert à l’échange d’idées et de techniques globalement accessibles, l’artiste comme individu, peut s’inspirer de plusieurs tendances et sources en même temps. Chrétien ou pas, on peut prendre position en lisant son livre Art & Today (Phaidon, 2008).Personnellement, je me réjouis que les arts visuels s’ouvrent à différents points d’entrées comme que je le souligne dans mon article.

Quel est le point de départ pour l’art visuel? C’est la lumière, bien sûr. La lumière est employée par l’œil pour illuminer l’être vivant que ce soit au niveau cellulaire et cérébral. Ne vivons-nous pas sous le soleil et ne sommes-nous pas adoptés comme de précieux enfants attachés à Jésus-Christ? Nous vivons désormais sous Dieu, qui a créé le soleil et dont le visage caché brille plus fort dans notre âme que le soleil-médaillon dans le ciel. Notre existence corporelle et spirituelle est une seule unité, un shalom. Shalom résume en un mot cette unité de corps et d’esprit dont l’âme régénérée témoigne. L’œil de l’artiste voit le quotidien – l’objet omniprésent dans la vie de tous les jours; l’œil voit la relation entre le matériel et comment les choses fonctionnent – le techné ou le savoir-faire.

Read More

Toutes réalisations d’un artiste, appelé par Dieu à travailler des matières ainsi que son identité par le biais des métiers en art visuel, doivent être en accords pour démontrer que l’Évangile a libéré l’ouvrier de la condamnation que mérite sa désobéissance. L’artiste, par sa nouvelle situation éminente, est désormais libre de faire toute œuvre bonne.

J’ai déjà écrit dans le blog Sola sur les deux premiers des dix commandements et comment l’évangile libère le chrétien de son état de pécheur polythéiste et idolâtre. La transformation du concret et la naissance d’idées et de projets font partie maintenant de la vie nouvelle de l’artiste. Le dixième commandement traite de la convoitise. L’évangile nous assure que parce que Jésus-Christ est accepté de Dieu et qu’il nous couvre de sa sainteté, nous ne sommes plus liés à l’esclavage et à notre convoitise d’autrui : convoitise de leurs œuvres ou de leur biens. Les droits d’auteurs proviennent de « tu n’auras pas à convoiter à cause de Jésus-Christ » et « tu n’auras pas à voler à cause de Jésus-Christ ». Cela me dit que Dieu veut bénir chacun à partir de son lieu de prière. Il donne à chacun de nous la bénédiction d’un « chant nouveau » propre. Une fontaine coulera en nous et nous allons bénir plutôt que maudire notre prochain et, en particulier, bénir ceux qui appartiennent à la maisonnée de Dieu. Celui qui prie ce Dieu se soucie du bien être de quiconque croise son chemin et celle qui prie ce Dieu est une vraie ménagère, attachée à lui pour se soucier du bien être et de la vie d’autrui.

Read More

La Bonne Nouvelle est à la fois simple et accessible, profonde et riche. Les chrétiens, les pasteurs et les théologiens de tous les âges, sondant les Écritures et étudiant leurs propres cœurs, ont observé et observent encore sa puissance transformatrice dans l’Église et dans les sociétés. Pourtant, serait bien naïf celui qui croirait en avoir cerné tous les contours et sondé toutes les profondeurs.

L’Évangile de Jésus-Christ est vie, ici et maintenant, tous les jours, dans chaque pensée, chaque action du chrétien. Toutes les pages de la Bible en sont éclairées et y trouvent leur fondement.

Read More

L’Évangile dit que nous n’aurons plus besoin d’avoir d’autres dieux à part Dieu, que nous n’aurons plus besoin de nous mettre à genoux devant des dieux fabriqués par nos propres mains et que nous n’aurons plus à adorer ces statues.
Dieu a envoyé son Rédempteur, qui a obéi à notre place à ses commandements.
De plus l’Esprit nous aide à être restreints par rapport à l’idolâtrie.
«Sois donc que vous mangiez, soit que vous buviez soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu», dit Paul dans 1 Corinthiens 10.31.

La transformation est un art .
Je transforme le concret pour le replacer dans mon milieu pour la gloire de Dieu.
«Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le», dit l’Écclésiaste au chapitre 9.10.

Read More


© 2017 - SOLA, Coalition pour l'Évangile